Information

Défibrillateurs Automatiques Externes (DAE) - Dalhem veille sur votre coeur

Coche verte

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Illustration de l'actualité - cliquer pour agrandir
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Tourisme / Le Wichet

Le Wichet

Le Wichet

 

En 1076, le comte palatin Herman II fait ériger un petit château fort à Dalhem. Pour y accéder, il faut passer un pont-levis puis entrer par la « Porte d’En Bas » ou arriver par « la porte d’En Haut ». Dalhem devient plus tard le nom du comté qui rassemble 24 villages.

Le comté de Dalhem passe aux mains des ducs de Brabant, appartient ensuite aux ducs de Bourgogne puis aux Habsbourg. La région subit hélas bien des conflits. Dalhem est ravagé plusieurs fois, notamment lors de guerres avec les Liégeois en 1370, en 1465 ou lors de la lutte entre catholiques espagnols et calvinistes des Provinces-unies.  Les fortifications ne peuvent plus vraiment jouer leur rôle de défense.

C’est probablement vers 1520, que Le Wichet (nom qui dérive d’un ancien mot signifiant « guichet ») est creusé dans la muraille. Petit raccourci menant vers la Ville basse, il est appelé Wichet de la Rose en référence à la place de la Rose située en face.

Il est cependant millésimé 1620-1920 lors de sa restauration entreprise par Henry Le Bœuf.

Aux XVIIe et XVIIIe siècles, toutes les maisons vers la croix du Haut-Marché appartiennent à des familles de tisserands, brasseurs, meuniers et négociants.

En 1929, pendant des travaux contre l'ancien mur d'enceinte, six squelettes mis au jour témoignent du passé tumultueux de l'ancienne capitale de comté.

A côté du Wichet, dans un jardin aménagé sur l'emplacement d'une ancienne brasserie, un écusson daté de 1575 est encore visible dans un mur.

Le Wichet - Texte en néerlandais